Babyfoot: Bonzini VS Teckell

Babyfoot Teckell

« Hé les gars ! On s’fait un bab ? »
Haaa, les années Lycée ou fac, à étudier durant des heures perdues tout les techniques imparables du sport national des PMU de tous les coins de rue: le Babyfoot. Un bon bar est un bar ou l’on trouve un babyfoot. Tout de suite, on pense à un bon petit Bonzini bien huilé et sans couinement…il est temps de passer à la vitesse supérieure.

Vient par là que je te mette Fanny !

Le babyfoot, c’est un lieu de pèlerinage intercours, un moment partagé, souvent avec 1 ou 3 potes et les copines comme supportrices d’un quart d’heure de gloire.
Qui n’a jamais rêvé de faire une bonne grosse gamelle du fond du bab ? (je donne des cours, un peu rouillé mais je donne des cours). Des heures d’entrainements intensifs, la trousse dans les cages pour récupérer les balles sans avoir à partir à la pêche.
Des bandes dans tous les sens et des râteaux de folie pour les débutants, à pester contre les reprises et à vénérer le sacro-saint cendar.

On fait des tournois de babyfoot, d’abord chez sois pour les plus fans. Puis au bar, pour finir…roi du quartier. Mais le tournois se passait toujours dans le même bar. Au final, on était le roi du bar, le roi de ses potes.
Les meilleurs ont souvent été les balayeurs très techniques, de ceux qui jouaient la clope au bec (à l’époque), la bière à la main: dribble, tire, gamelle, pêche…le tout à une main sans renverser la moindre goutte du breuvage en soufflant une bouffé de fumée dans ta direction le regard noir: « Fanny, passe sous le bab' »

De Bonzini à l’art déco: renouveau du babyfoot

De tous les babyfoot qui existent, une marque revient sur toutes les lèvres: Bonzini.
Et c’est quoi un babyfoot Bonzini ? c’est ça:


Et oui, nul doute que vous ayez déjà croisé sa route: robuste, solide, bien monté avec ses manches et de bonnes balles. Le Bonzini, c’est le summum du matos du barman footbalistique.
Tu veux faire tourner un bar ? Mets du Bonzini.
Tu veux faire des tournois ? Joues sur du Bonzini.
T’aimes les bonnes gamelles ? Tapes le Bonzini.

Seulement voilà, les joueurs d’un temps on pris de l’âge et de la bouteille.
Si il faut admettre que le style Bonzini est reconnaissable entre tous, certaines finitions sont totalement indigestes:


Et comme tout le monde n’a pas un bar comme salon ou salle de loisir il faut chercher du fabriquant qui en jette.
Pour ceux qui habiteraient ailleurs qu’au PMU, le choix est mince. C’est là que les Babyfoot Teckell entrent en jeu.
Fini le bois brut et les manches en plastoc moulés façon manche à balais de chiotte. Ici, on sort le grand jeu. Pas de carton rouge pour leur finitions qui dépassent l’entendement:

La chose est directement présentée, Luxurys is a game to play: t’as raison !
Créé par Adriano Design pour B.lab Italia, ils sont composés de bois rares, verre, aluminium, plaquage or, série limitée…le babyfoot devient un meuble, une table basse pour tous les salons non designés par Ikea.
Le catalogue se trouve à cette adresse: http://www.teckell.com/brochure/teckell_2012.pdf


teckell.com

Author: Evilspoon

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Featuring Recent Posts WordPress Widget development by YD